Mais aussi...

AccueilVivez l'asso au quotidienRevivez l'histoire de VénissieuxDécouvrez nos actionsÀ propos de nous
Revivez l'histoire de Vénissieuxles écoles de Vénissieuxedifices

Les écoles

ancien cimetière de Vénissieux

L’ancien cimetière

AccueilDécouvrez nos actionsles écoles de Vénissieuxécole Billon

Les roses

Les édifices

L’industrie

Accueil

À propos de nous

Nous contacter

Termes et conditions d'utilisation

Politique de confidentialité

Remerciements


Viniciacum

Maison des associations Boris Vian

13 avenue Marcel Paul

69200 Vénissieux

Email : viniciacum@viniciacum.fr

Tél : 04 72 51 02 70

Suivez-nous!

Nous contacter

Revue de presse Revue de presse


Abonnez-vous à la lettre d’information, entrez votre email

Accueil

Adhérez ici !

Quand vous voyez ce symbole, lisez la presse qui se rapporte au sujet concerné !


Le cas particulier de l'école maternelle Billon

Les écoles maternelles ne sont pas obligatoires, elles sont présentes surtout dans les grandes villes. A titre d’exemple, en 1869, sur les 264 communes du département du Rhône, 71 asiles pour enfants, sont répartis sur 39 communes seulement. Il y a 49 maternelles publiques et 22 qui ont le statut d’école libre. C’est en 1881, que les asiles pour enfants prennent le nom d’école maternelle, bien que l’ancienne appellation continuera d’être longtemps usitée.

C’est grâce au legs de M. Antoine Billon, que la commune de Vénissieux a le privilège d’avoir, dès 1880, une école maternelle.

Durant l’été 1881, le maire, Léon Sublet envoie un courrier au Préfet, afin d’accorder 15 jours de repos à Mme Chaumartin victime d’une grande fatigue. Et pour cause, durant la première année scolaire, l’école reçoit 75 élèves et elle est la seule institutrice de l’établissement. Après contact du Préfet et de l’Académie, faute de remplaçante, Mme Chaumartin doit surmonter sa fatigue et ne plus penser à ce congé exceptionnel.

Extrait de Vénissieux, école du Centre 1911-2011 et

 2 siècles de mémoire scolaire


A son décès en 1876, Antoine Billon, tonnelier, cède à la commune son bâtiment, situé aujourd'hui au 18 de la rue Gambetta, à condition que la ville en fasse un lieu dédié à l'enfance. En 1880, la salle d'asile laïque est inaugurée. C'est la première école maternelle de la commune. En 1987, l'établissement ferme ses portes car il ne correspond plus aux normes actuelles de sécurité.

Depuis la fondation de notre association nous avons demandé la sauvegarde et la réhabilitation de ce bâtiment en espace associatif. Nous avons été appuyé par des enseignants et la délégation des DDEN de Vénissieux.

Malheureusement,  le bâtiment se délabrait dangereusement et ... en février 2014, la Mairie a pris la décision de l'écrouler sans prévenir.

L'association a décidé de réagir une dernière fois envers la Mairie afin de demander des explications. Aucune réponse officielle ne nous est parvenue.


Démolition de l’école

La cour de l’école

Revue de presse écoles