Mais aussi...

AccueilVivez l'asso au quotidienRevivez l'histoire de VénissieuxDécouvrez nos actionsÀ propos de nous
Revivez l'histoire de Vénissieuxles écoles de Vénissieuxedifices

Les écoles

ancien cimetière de Vénissieux

L’ancien cimetière

AccueilDécouvrez nos actionsedificeséglise St Germain

Les roses

Les édifices

L’industrie

Accueil

À propos de nous

Nous contacter

Termes et conditions d'utilisation

Politique de confidentialité

Remerciements


Viniciacum

Maison des associations Boris Vian

13 avenue Marcel Paul

69200 Vénissieux

Email : viniciacum@viniciacum.fr

Tél : 04 72 51 02 70

Suivez-nous!

Nous contacter

Revue de presse Revue de presse


Abonnez-vous à la lettre d’information, entrez votre email

Accueil

Adhérez ici !

Quand vous voyez ce symbole, lisez la presse qui se rapporte au sujet concerné !


La présence d'un édifice religieux à l'emplacement de l'actuelle église Saint-Germain remonte à l'époque carolingienne. Dès le Xe siècle, les religieuses de l'abbaye Saint-Pierre-des-Terreaux se voient accorder titres et privilèges dans nombre de paroisses dont celle de Vénissieux. La Révolution de 1789 mettra fin aux droits des religieuses de Saint-Pierre.

Datant du XVe siècle, la chapelle de la Vierge et le clocher sont les parties les plus anciennes de l'église. La nef fut agrandie à plusieurs reprises, au XVIIe siècle et début du XIXe siècle, en 1828. Lors de cet agrandissement, le plafond fut surélevé. L'actuelle chapelle de la Vierge est durant des siècles le choeur de l'église. De 1919 à 1920, une nef perpendiculaire fut rajoutée, donnant à l'église, un aspect architectural unique dans la région. Le fond de la nouvelle nef devint alors le choeur de l'église.

Au début des années 1960, l'autel fut déplacé et installé au milieu de l'ancienne nef. Il a été remis dans le choeur de la nef nouvelle en Octobre 2002.

Suite à l'explosion de l'arsenal du 15 Octobre 1918, tous les vitraux furent détruits. Les vitraux actuels sont tous du XXe siècle.

Dans la nef nouvelle, une plaque rend hommage au Chanoine Chavret, curé de 1917 à 1940 et à ses oeuvres. Une autre plaque rappelle le souvenir d'anciennes familles inhumées sous la nef nouvelle.

Le tableau de Saint-Germain l'Auxerrois, peinture du XVIIIe siècle et son cadre du XVIIe siècle sont inscrits à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques. Saint-Germain l’Auxerrois est le Saint-Patron de cette église.

Viniciacum a oeuvré à l'inscription du tableau de Saint-Germain et de la cloche ancienne qui date du XVIe siècle et comprend de beaux médaillons. C'est l'une des plus anciennes du Rhône. Le 4 octobre 1997, l'association participait à la pose d'une plaque commémorative à l'église suivie d'une prestation de chorales de notre ville et du Presto vénissian.