Mais aussi...

AccueilVivez l'asso au quotidienRevivez l'histoire de VénissieuxDécouvrez nos actionsÀ propos de nous
Revivez l'histoire de Vénissieuxles écoles de Vénissieuxedifices

Les écoles

ancien cimetière de Vénissieux

L’ancien cimetière

AccueilDécouvrez nos actionsIndustries de VénissieuxVerrerie Gomez et Lopez

Les roses

Les édifices

L’industrie

Accueil

À propos de nous

Nous contacter

Termes et conditions d'utilisation

Politique de confidentialité

Remerciements


Viniciacum

Maison des associations Boris Vian

13 avenue Marcel Paul

69200 Vénissieux

Email : viniciacum@viniciacum.fr

Tél : 04 72 51 02 70

Suivez-nous!

Nous contacter

Revue de presse Revue de presse


Abonnez-vous à la lettre d’information, entrez votre email

Accueil

Adhérez ici !

Quand vous voyez ce symbole, lisez la presse qui se rapporte au sujet concerné !


Verrerie Gomez et Lopez

Deux maîtres verriers, Henri Gomez et Fidel Lopez créent leur verrerie en 1930. Située au 17 chemin de Feyzin à Vénissieux, l'entreprise est spécialisée dans la fabrication de tubes et baguettes de laboratoire, ainsi que d'ampoules à sérums pour pharmacies. Ils surent se faire aider par d'habiles ouvriers, accompagnés d'apprentis, de gamins et aussi du personnel administratif, soit un total de 49 personnes. Le travail était pénible et dur, le personnel était soumis à la chaleur des fours. L'ambiance était familiale, certains créaient des vases, et autres objets pour leur plaisir, avec l'accord des patrons.

Tout allait bien jusqu'au jour où le décret Pinay réduit les crédits aux artisans par le biais des banques. Ce fut une catastrophe pour de nombreuses petites entreprises. La société se trouva dans l'obligation de cesser son activité en 1952, faute de financement bancaire. Malheureusement, tout fut dispersé. Pour l'ensemble des employés, cette situation est très difficile à supporter. Tout le monde se sépara.

Fidel Lopez fut sollicité par Eloi Monod, Ingénieur de Sèvres, qui voulait reconstruire une verrerie provençale à l'ancienne, à Biot dans les Alpes-Maritimes. Il lui était nécessaire d'avoir des compétences complémentaires à celles de la céramique. C'est par le bouche à oreille, qu'il connut les grandes qualités du Maître verrier vénissian. Après sa rencontre avec Eloi Monod, Fidel Lopez partit travailler avec lui. Il mit tout son savoir et sa connaissance à son service, en exécutant les plans des fours de la future verrerie et en lui dévoilant la composition du verre. Ce fut pour lui une très grande fierté d'enseigner son savoir-faire.

Ainsi naquit, avec l'aide de Fidel Lopez, la verrerie de Biot. Les fabrications commencèrent tout de suite après une légère mise au point. Une exposition fut mise en place pour le plus grand plaisir des visiteurs.

A ce jour, la verrerie de Biot a une renommée internationale.

Extrait du livre des 80 ans de l'école Pasteur

Revue de presse Industries